PRIÈRE DU MATIN DU 08 avril 2010

Psaume 130 : 3-4

Si tu gardais le souvenir des iniquités, Éternel, Seigneur, qui pourrait subsister?

Mais le pardon se trouve auprès de toi, Afin qu’on te craigne.

Message du jour

2 Samuel 11 (tout le chapitre)

11.1

L’année suivante, au temps où les rois se mettaient en campagne, David envoya Joab, avec ses serviteurs et tout Israël, pour détruire les fils d’Ammon et pour assiéger Rabba. Mais David resta à Jérusalem.

11.2

Un soir, David se leva de sa couche; et, comme il se promenait sur le toit de la maison royale, il aperçut de là une femme qui se baignait, et qui était très belle de figure.

11.3

David fit demander qui était cette femme, et on lui dit: N’est-ce pas Bath Schéba, fille d’Éliam, femme d’Urie, le Héthien?

11.4

Et David envoya des gens pour la chercher. Elle vint vers lui, et il coucha avec elle. Après s’être purifiée de sa souillure, elle retourna dans sa maison.

11.5

Cette femme devint enceinte, et elle fit dire à David: Je suis enceinte.

11.6

Alors David expédia cet ordre à Joab: Envoie-moi Urie, le Héthien. Et Joab envoya Urie à David.

11.7

Urie se rendit auprès de David, qui l’interrogea sur l’état de Joab, sur l’état du peuple, et sur l’état de la guerre.

11.8

Puis David dit à Urie: Descends dans ta maison, et lave tes pieds. Urie sortit de la maison royale, et il fut suivi d’un présent du roi.

11.9

Mais Urie se coucha à la porte de la maison royale, avec tous les serviteurs de son maître, et il ne descendit point dans sa maison.

11.10

On en informa David, et on lui dit: Urie n’est pas descendu dans sa maison. Et David dit à Urie: N’arrives-tu pas de voyage? Pourquoi n’es-tu pas descendu dans ta maison?

11.11

Urie répondit à David: L’arche et Israël et Juda habitent sous des tentes, mon seigneur Joab et les serviteurs de mon seigneur campent en rase campagne, et moi j’entrerais dans ma maison pour manger et boire et pour coucher avec ma femme! Aussi vrai que tu es vivant et que ton âme est vivante, je ne ferai point cela.

11.12

David dit à Urie: Reste ici encore aujourd’hui, et demain je te renverrai. Et Urie resta à Jérusalem ce jour-là et le lendemain.

11.13

David l’invita à manger et à boire en sa présence, et il l’enivra; et le soir, Urie sortit pour se mettre sur sa couche, avec les serviteurs de son maître, mais il ne descendit point dans sa maison.

11.14

Le lendemain matin, David écrivit une lettre à Joab, et l’envoya par la main d’Urie.

11.15

Il écrivit dans cette lettre: Placez Urie au plus fort du combat, et retirez-vous de lui, afin qu’il soit frappé et qu’il meure.

11.16

Joab, en assiégeant la ville, plaça Urie à l’endroit qu’il savait défendu par de vaillants soldats.

11.17

Les hommes de la ville firent une sortie et se battirent contre Joab; plusieurs tombèrent parmi le peuple, parmi les serviteurs de David, et Urie, le Héthien, fut aussi tué.

11.18

Joab envoya un messager pour faire rapport à David de tout ce qui s’était passé dans le combat.

11.19

Il donna cet ordre au messager: Quand tu auras achevé de raconter au roi tous les détails du combat,

11.20

peut-être se mettra-t-il en fureur et te dira-t-il: Pourquoi vous êtes vous approchés de la ville pour combattre? Ne savez-vous pas qu’on lance des traits du haut de la muraille?

11.21

Qui a tué Abimélec, fils de Jerubbéscheth? n’est-ce pas une femme qui lança sur lui du haut de la muraille un morceau de meule de moulin, et n’en est-il pas mort à Thébets? Pourquoi vous êtes-vous approchés de la muraille? Alors tu diras: Ton serviteur Urie, le Héthien, est mort aussi.

11.22

Le messager partit: et, à son arrivée, il fit rapport à David de tout ce que Joab lui avait ordonné.

11.23

Le messager dit à David: Ces gens ont eu sur nous l’avantage; ils avaient fait une sortie contre nous dans les champs, et nous les avons repoussés jusqu’à l’entrée de la porte;

11.24

les archers ont tiré du haut de la muraille sur tes serviteurs, et plusieurs des serviteurs du roi ont été tués, et ton serviteur Urie, le Héthien, est mort aussi.

11.25

David dit au messager: Voici ce que tu diras à Joab: Ne sois point peiné de cette affaire, car l’épée dévore tantôt l’un, tantôt l’autre; attaque vigoureusement la ville, et renverse-la. Et toi, encourage-le!

11.26

La femme d’Urie apprit que son mari était mort, et elle pleura son mari.

11.27

Quand le deuil fut passé, David l’envoya chercher et la recueillit dans sa maison. Elle devint sa femme, et lui enfanta un fils. Ce que David avait fait déplut à l’Éternel.

Brève exhortation:

Je vous invite à lire et relire le verset 2 de ce chapitre: Un soir, David se leva de sa couche; et, comme il se promenait sur le toit de la maison royale, il aperçut de là une femme qui se baignait, et qui était très belle de figure. Ce verset renferme une immense quantité de germes de péché:

1.La provocation sexuelle (involontaire): il aperçut de là une femme qui se baignait…

2. L’abus du pouvoir: le roi David force ses gens à participer à son  péché: Et David envoya des gens pour la chercher (v 4).

3. L’adultère de David et l’infidélité de la femme d’Urie: Elle vint vers lui, et il coucha avec elle (v4).

5. L’entretien à long termes des relations infidèles et extra-conjugales: elle fit dire à David: Je suis enceinte (v5)

6. L’hypocrisie: Descends dans ta maison, et lave tes pieds (v 8).

7. Mauvais dessein et complot:Alors David expédia cet ordre à Joab: Envoie-moi Urie, le Héthien …(v6-16)

8. Le meurtre: Les hommes de la ville firent une sortie et se battirent contre Joab; plusieurs tombèrent parmi le peuple, parmi les serviteurs de David, et Urie, le Héthien, fut aussi tué (v17) 

9. La banalisation du péché: Ne sois point peiné de cette affaire, car l’épée dévore tantôt l’un, tantôt l’autre (v 25)

La roi David qui est rendu célèbre par ses prières dans les psaumes et son amitié constante avec l’Éternel succomba aux charmes d’une femme qui se baigne. Ceci dit: celles qui se préparent à être transmuées pour rencontrer Jésus devraient faire preuve de retenue et une grande attention dans leur tenue en public. La femme d’Urie ne faisait que se laver. Nos filles sont habituées à se baigner dans des piscines publiques, à faire des exercices physiques en tenue légers de sport, à porter des pentalons ou des culottes avec des t-shirts, et cela dès le jeune âge. Aujourd’hui, une assez grande majorité de femmes en Occident ont même oublié que la robe existe. Les robes  sont devenues des habillements de spectacles pour se remémorer de lavie des femmes dans le Moyen-Âge.

La prétendue civilisation occidentale a contaminé les pays du monde entier, même dans les îles perdues du Pacifique, l’évolution de la femme est rendue le synonyme de la nudité… Ne soyons pas étonnés lorsqu’on parle des scandales sexuelles: pédophilies, kidnaping, grossesse des mineures, grossesses non-désirées, avortement, proliférations des maladies transmissibles sexuellement, infidélités dans les couples, etc. Croyez le ou non, le port du pentalon pour la femme est incompatible à la décence recommandée dans la parole de Dieu. C’est un facteur qui joue un rôle majeur dans limoalité de notre génératio. Ceux et celles qui se préparent pour rencontrer Jésus doivent tenir compte de leur mode vestimentaire. Cette porte d’entrée du péché de la convoitise devrait être complètement fermée.

Je veux aussi que les femmes, vêtues d’une manière décente, avec pudeur et modestie, ne se parent ni de tresses, ni d’or, ni de perles, ni d’habits somptueux, mais qu’elles se parent de bonnes oeuvres, comme il convient à des femmes qui font profession de servir Dieu (1Timothée 2:9). Voyez-vous que l’apôtre Paul savait que l’habillement indécent est une grande source d’imoralité dans l’Église et dans la société en général? Et l’Eternel le dit en ces termes:

Hommes et femmes, les deux sexes sont concernés par ce message: Une femme ne portera point un habillement d’homme, et un homme ne mettra point des vêtements de femme; car quiconque fait ces choses est en abomination à l’Éternel, ton Dieu (Deutéronome 22: 5).  N’avez-vous pas peur d’être en abomination à l’Éternel votre Dieu? Nous savons que certaines travaux exigent les femmes le port de pentalon pour rester confortables, mais en dehors du travail, pensez à votre droit de princesses? De plus, il ne s’agit pas de modes de coutures pour femmes ou pour hommes, il s’agit de la décence. Que ce soit des pentalons pour femmes ou pour hommes, la question que je dois me demander et celle-ci: Comment les anges voient la partie postérieure de mon corps que je ne voie pas?  Ne suis-je pas provocateur ou provocatrice dans mes vêtements aujourd’hui?

Les bains et les sports avec les personnes de sexe opposé ne devraient pas être encouragés dans le peuple de Dieu, si nous voulons vraiment être fidèles à la parole de Dieu. Relisez le verset 2 de notre passage biblique (2Samuel 11: 2) et voyez tout ce grand cortège de mal que cette femme a provoqué à cause de son bain. Dieu a fini par tuer l’enfant que David avait eu dans cette relation déplaisante à l’Éternel. L’Éternel frappa l’enfant que la femme d’Urie avait enfanté à David, et il fut dangereusement malade. Le septième jour, l’enfant mourut (2Samuel 12: 15, 18). C’est à partir de ce péché que la maison de David devint instable: l’inceste, les fratricides, les luttes pour le trônes, etc. (2Samuel 13_20: 22)

Si certaines traditions occidentales acceptent même des hommes avec des jupes (kirts des irlandais) et peut-être dans certains pays, cela n’effacera pas  les Saintes  Écritures:  Une femme ne portera point un habillement d’homme, et un homme ne mettra point des vêtements de femme; car quiconque fait ces choses est en abomination à l’Éternel, ton Dieu.

Peu de pasteurs osent aborder ce sujet, mais il faut que je vous le dise, car je suis convaincu que Jésus revient bientôt. Prenez l’habitude d’encourager vos filles à porter des robes, dans les pays où la culture de mettre les pagnes est louable, montrez aux jeune filles comment mettre des pagnes,  surtout lorsqu’elles se présentent devant le Seigneur, à l’Église ou dans d’autres activités missionnaires.

Puis-je aussi réprimander les jeunes hommes et les hommes en général pour le port des pentalons ou chemises étroits. Oui, notre Dieu ne veut pas du tout ses vêtements moulants qui provoquent la sueur. C’est aussi indécent, il faut savoir que nous sommes des princes: La parole de Dieu dit: ils ne se ceindront point de manière à exciter la sueur (Ézéchiel 44: 18).  Mets ta ceinture et tes sandales.  Enveloppe-toi de ton manteau, et suis-moi (Actes 12: 8)  Suivre le Seigneur exige aussi l’attention dans notre choix de vêtements et non à marcher derrière lui comme des chèvres…

Prions:

Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon coeur! Éprouve-moi, et connais mes pensées!

Regarde si je suis sur une mauvaise voie, Et conduis-moi sur la voie de l’éternité!    (Psaume 139: 23-24)
Au nom de Jésus. Amen.

VOUS POUVEZ LAISSER VOTRE COMMENTAIRE DANS LE PETIT RECTANGLE EN-BAS

 

Publié dans : ||le 9 avril, 2010 |Pas de Commentaires »

Laisser un commentaire

ni Ombre ni Lumière |
SALAFYA |
Le Blog de la Médit' |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Islam
| ANGULO - OVVERO UNA CASA DI...
| anneecalvin2009