MON SAUVEUR M’AIME XXVII

LES DEUX DERNIÈRES BÉNÉDICTIONS DU LIVRE DE L’APOCALYPSE

Voici je viens bientôt. Heureux celui qui garde les paroles de la prophétie de ce livre. Heureux ceux qui lavent leurs robes, afin d’avoir droit à l’arbre de la vie et d’entrer par les porte dans la ville. Que la grâce du Seigneur Jésus soit avec vous tous (Apocalypse 22: 7, 14, 21

On pourrait dire que ces deux bénédictions sont liées étroitement. La première des deux,_qui est aussi la sixième des sept_ nous rappelle ce qui est dit dans la première des sept: Heureux ceux..qui gardent les paroles qui y sont écrites (Apocalypse 1:3).

Mais le verset commence par une alerte: Voici, je viens bientôt. Ce sera dans les tout derniers jours, peut-être mêmes les dernières semaines de l’histoire de ce monde. Cette bénédiction ne sera pas versée comme la première. Il y’en aura qui auront bénéficié de la première, car ils lisent la prophétie. Effectivement, la première bénédiction est:  »Heureux celui qui lit ». D’autres auront bénéficié de cette première bénédiction, car, ils entendent les prophéties de leurs oreilles et s’y intéressent. Effectivement la première bénédiction est aussi pour  »celui qui entend ». Celui qui a lu et celui qui a écouté ne pourront pas remporté la victoire s’ils ne gardent pas ce qu’ils ont lu ou entendu. C’est pourquoi la bénéction que nous étudions aujourd’hui s’applique seulement à  »celui qui garde les paroles de la prophétie de ce livre ». Autrement dit, il y en aura qui auront lu la Bible, qui auront assisté aux séances bibliques et au Cultes, mais qui, dans leur vie privée, n’auront pas gardé ce qui leur a été prêché. Ceux là ne pourront pas bénéficié de la dernière bénédiction: Leurs robes ne seront pas encore lavées, ils n’auront pas droit à l’arbre de vie, et n’entreront pas par les portes dans la ville. Ils perdront définitevement la grâce du Seigneur. Car la lecture et l’écoute peuvent se limiter sur la connaissance superficielle de ce que nous apprenons, sans nous confier au Sauveur Intercesseur et Avocat pour nous devant le trône de la grâce. Mais compter sur lui de jour en jour nous procure la gâce de garder ses conseils. Alors, heureux ceux qui lavent leurs robes dans le sang de l’agneau. Ils ont droit à l’arbre de vie et d’entrer par les portes de la ville. Que la grâce de Dieu soit sur eux tous, et que nous soyons tous parmi eux!

Ces deux dernières bénédictions confirment aussi que le chiffre 7 exprime la divinité pleine de Jésus Christ, le premier et le dernier. Nous avons appris aux début de nos leçons sur les sept bénédictions du livre de l’Apocalypse que ce livre a 7 chapitres, parle de 7 Églises, 7 chandeliers, 7 étoiles, 7 trompettes, 7 anges, etc… Voyez aussi comment ce livre se termine bien en 7 avec ces belles bénédictions: la sixième se situe au chapitre 22: 7ème verset, et la 7ème se situe après 7 versets plus loin, au chapitre 22, 14ème verset; puis la bénédiction totale promise au gagnants est située aussi au 7 ème verset depuis le 14ème, c’est à dire le chapitre 22: 21. Regardez bien cet ordre chapitre 22: 7-14-21. Qu’en dites-vous?

Que Dieu vous fasse arriver à la victoire finale.

Miburo  Balthasar.

Publié dans : ||le 17 mars, 2009 |Pas de Commentaires »

Laisser un commentaire

ni Ombre ni Lumière |
SALAFYA |
Le Blog de la Médit' |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Islam
| ANGULO - OVVERO UNA CASA DI...
| anneecalvin2009