MON SAUVEUR M’AIME XXVI

MON SAUVEUR M’AIME XXVI

La cinquième bénédiction du livre de l’Apocalypse

Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux; mais ils seront sacrificateirs de Dieu et de Christ et ils régneront avec lui pendant mille ans (Apocalypse 20:6)

Cette bénédiction n’est pas réservée à tous les morts et non plus à tous les chrétiens. Si nous analysons bien les paroles qui précèdent cette bénédiction, nous nous rendons compte que c’est une bénédiction glorieuse, mais conditionnelle. Nous lisons: Et je vis des âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n’avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n’avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans. Les autres morts ne revinrent point à la vie jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis. C’est la première résurrection (Apocalypse 20: 4-5). Puis, suit la bénédiction: Heureux et saints ceux qui ont part à première résurrection! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux, mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans (Apocalypse 20: 4-6). Ceux qui est très intéressant dans ce texte, ce qu’il est clair que parmi ceux qui dorment dans la poussière, il y en a qui n’ont pas adoré la bête et son image et qui n’ont pas reçu sa marque sur le front et sur leur main. Le même livre de l’Apocalypse promet qu’il y aura aussi des vivants qui auront besoin d’être scellés juste avant la dernière heure de la fin de la grâce. Nous lisons: Et je vis un autre ange qui, qui montait du côté du soleil levant, et qui tenait le sceau du Dieu vivant; il cria d’une voix forte aux quatre anges à qui il avait donné de faire du mal à la terre et à la mer et il dit: Ne faites point du mal ni à la terre, ni à la mer, ni aux arbres, jusqu’à ce que nous ayons marqué du sceau le front des serviteurs de notre Dieu (Apocalypse 7:3). Ces trois références vous aideront pour comprendre les symboles utilisés dans ce verset: Matthieu 15: 13 pour comprendre ce que c’est la terre, Apocalypse 17: 15 pour la mer et Matthieu 3: 10 pour les arbres. Alors, si je me tiens sur la Bible comme meilleure interprète d’elle-même, je vois qu’il y a des habitants de cette terre qui seront détruits après le temps de grâce parce qu’ils n’auront pas  la marque de Dieu. L’Éternel lui dit: Passe au milieu de la ville, au milieu de Jérusalem et fais une marque sur le front des hommes qui soupirent et qui gémissent à cause de toutes les abominations qui s’y commettent. Et à mes oreilles, il dit aux autres: Passez après lui dans la ville, et frappez; que votre oeil soit sans pitié; et n’ayez point de miséricorde! Tuez, détruisez les vieillards, les jeunes hommes, les vierges, les enfants et les femmes mais n’approchez pas de quiconque aura sur lui la marque; et commencez par mon sanctuaire! Ils commencèrent par les anciens qui étaient devant la maison (Ézéchiel 9: 4-6). Les habitants de cette terre qui seront détruits après la fin du temps de grâce sont appelés  » la terre, la mer, les arbres.

Ces hommes qui seront détruits auront été avisés car le Seigneur use de patience envers vous, ne voulant qu’aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance (2Pierre 3:9).  Car le Seigneur, l’Éternel ne fait rien sans avoir révélé son secret à ses serviteurs les prophètes (Amos 3:7). C,est dans cet amour pour ses serviteurs qu’il nous a révélé ce que signifie la marque de Dieu: Sanctifiez mes sabbats et qu’ils soient entre moi et vous un signe auquel on connaisse que je suis l’Éternel votre Dieu (Ezéchiel 20: 20). Les disciples de Jésus s’y conformèrent après la mort du Sauveur. Les femmes qui étaient venues de la Galillée avec Jésus accompagnèrent Joseph, virent le sépulcre et la manière dont le corps de Jésus y fut déposé, et s’en étant retournées, elles préparèrent les aromates et des parfums. Puis, elles se reposèrent le jour du sabbat selon la loi (Luc 23: 55-56). Il n’y a que l’orgueil qui est dans le coeur de l’homme qui le pousse de rejetter la marquer de Dieu pour chercher d’autres interprétations, afin de faire valoir la théologie conçue au moyen des frais des pauvres brebis. Et vous, pourquoi trangressez-vous le commandement de Dieu au profit de votre tradition? Vous annulez ainsi la parole de Dieu au profit de votre tradition (Matthieu 15: 3,6). Vous abandonnez les commandements de Dieu, et vous observez la tradition des hommes …  »vous anéantissez fort bien le commandement de Dieu pour garder votre tradition. Annulant ainsi la parole de Dieu par votre tradition que vous avez établie. Et vous faites beaucoup d’autres choses semblables (Marc 7: 8, 9, 13).

Espérez-vous participer à la première résurrection? Croyez-vous que le message du livre de l’Apocalypse donne des conditions raisonables pour participer à la première résurrection?

Je suis conscient du tort que ce message fait dans les coeurs de ceux qui détestent les commandements de Dieu, surtout quand l’Évangile met en évidence l’erreur d’observer le dimanche comme jour du repos. Je sais qu’ils ont des tonnes de versets, et une armée de visionnaires qui les encouragent à  avancer dans le sens contraire.  Croyez que la patience de notre Seigneur est votre salut, comme notre bien-aimé frère Paul vous l’ a aussi écrit, selon la sagesse qu,il lui a été donnée. C’est ce qu’il fait dans toutes les lettres, où il parle des choses difficiles à comprendre, dont les personnes ignorants et mal affermies tordent le sens, comme celui des autres Écritures, pour leur propres ruines (2Pierre 3: 15-16).

Quelle autre grâce pourrais-je enseigner donc, si ce n’est celle qui nous tient sous l’obéissance aux commandements de Dieu comme Jésus? Il a été obéissant, jusqu’à la mort, même la mort de la croix (Philippiens 2:8)

Alors, frères et soeurs, à votre tour, obéissez comme Jésus, avancez, vivez sous la grâce, en son nom. Amen.

Miburo Balthasar

Publié dans : ||le 12 mars, 2009 |Pas de Commentaires »

Laisser un commentaire

ni Ombre ni Lumière |
SALAFYA |
Le Blog de la Médit' |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Islam
| ANGULO - OVVERO UNA CASA DI...
| anneecalvin2009