MON SAUVEUR M’AIME XXXIV

LES PROPHÉTIES ACCOMPLIES

Je suis heureux de pouvoir vous transmettre ce petit tableau des prophéties déjà accomplies littéralement. Plus vous connaîtrez les prophéties, plus vous aimerez le retour de Jésus-Christ dans la gloire. Vous réaliserez également que ce n’est plus un événement qui sera dans les temps éloignés. Les possibilités sont grandes que le Seigneur puisse revenir dans ces jours-ci, car une très grande partie des prophéties se sont déjà accomplies.

 »Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel: Il n’y aura plus de délai dans l’accomplissement de mes paroles; La parole que je prononcerai s’accomplira, Dit le Seigneur, l’Éternel » (Ézékiel 12: 28.

VOICI DONC LES PROPHÉTIES DÉJÀ ACCOMPLIES

Note: le signe – signifie les années avant la naisssance Jésus-Christ. Exemple: -457 signifie l’an 457 avant Jésus-Christ

-457:  Decret pour construire Jérusalem

À cette date, l’ordre d’Artaxerxès de restaurer et de reconstruire Jérusalem entra en vigueur.

Voici la copie de la lettre donnée par le roi Artaxerxès à Esdras, sacrificateur et scribe, enseignant les commandements et les lois de l’Éternel concernant Israël: Artaxerxès, roi des rois, à Esdras, sacrificateur et scribe, versé dans la loi du Dieu des cieux, etc.
J’ai donné ordre de laisser aller tous ceux du peuple d’Israël, de ses sacrificateurs et de ses Lévites, qui se trouvent dans mon royaume, et qui sont disposés à partir avec toi pour Jérusalem. Tu es envoyé par le roi et ses sept conseillers pour inspecter Juda et Jérusalem d’après la loi de ton Dieu, laquelle est entre tes mains, et pour porter l’argent et l’or que le roi et ses conseillers ont généreusement offerts au Dieu d’Israël, dont la demeure est à Jérusalem, tout l’argent et l’or que tu trouveras dans toute la province de Babylone, et les dons volontaires faits par le peuple et les sacrificateurs pour la maison de leur Dieu à Jérusalem (Esdras 7: 11-16).
Sache-le donc, et comprends! Depuis le moment où la parole a annoncé que Jérusalem sera rebâtie jusqu’à l’Oint, au Conducteur, il y a sept semaines et soixante-deux semaines, les places et les fossés seront rétablis, mais en des temps fâcheux (Daniel 9: 25).

-408, (C’est-à-dire 49 plus tard. )Jérusalem reconstruit

Les murailles de Jérusalem furent reconstruites après les 7 semaines prophétiques ou 49 ans littéraux

Sache-le donc, et comprends! Depuis le moment où la parole a annoncé que Jérusalem sera rebâtie jusqu’à l’Oint, au Conducteur, il y a sept semaines et soixante-deux semaines, les places et les fossés seront rétablis, mais en des temps fâcheux (Daniel 9: 25).

1semaine= 7 jours__7 semaines= 7 jours x 7=49 jours

Dans les prophéties bibliques, 1 jour=1 année: une année pour chaque jour (Nombres 14: 34). …  »un jour pour chaque année (Ézéchiel 4: 6). De 457 à 408 avant Jésus-Christ, il y a eu 49 ans ou 7 semaines dans un langage prophétique. Une semaine de 7 jours signifie donc 7 ans.

27 : 62 semaines prophétiques plutard, cela veut dire 434 ans plus tard, le monde était rendu en l’an 27 de

notre ère. C’est en cette même année que l’Oint (Le Messie) commença sa mission quand Jean-Baptiste le baptisa dans le fleuve Jourdain. Ici, nous sommes arrivés aux 7 semaines+ 62 semaines, ce qui donne 69 semaines (ou 69 x 7= 483 ans.

Tout le peuple se faisant baptiser, Jésus fut aussi baptisé; et, pendant qu’il priait, le ciel s’ouvrit, et le Saint Esprit descendit sur lui sous une forme corporelle, comme une colombe. Et une voix fit entendre du ciel ces paroles: Tu es mon Fils bien-aimé; en toi j’ai mis toute mon affection. Jésus avait environ trente ans lorsqu’il commença son ministère (Luc 3: 21-23)
Environ 30 ans: parce qu’il est né vers -4 et l’an 0 n’existe pas. Il avait donc quelques 30 ans. C’est clair.

Voici ce que disent les prophéties:

Sache-le donc, et comprends! Depuis le moment où la parole a annoncé que Jérusalem sera rebâtie jusqu’à l’Oint, au Conducteur, il y a sept semaines et soixante-deux semaines, les places et les fossés seront rétablis, mais en des temps fâcheux.
Après les soixante-deux semaines, un Oint sera retranché, et il n’aura pas de successeur. Le peuple d’un chef qui viendra détruira la ville et le sanctuaire, et sa fin arrivera comme par une inondation; il est arrêté que les dévastations dureront jusqu’au terme de la guerre.
Il fera une solide alliance avec plusieurs pour une semaine, et durant la moitié de la semaine il fera cesser le sacrifice et l’offrande; le dévastateur commettra les choses les plus abominables, jusqu’à ce que la ruine et ce qui a été résolu fondent sur le dévastateur.

31: Crucifixion de Jésus

Il était prophétisé que:

Après les soixante-deux semaines, un Oint sera retranché, et il n’aura pas de successeur. Le peuple d’un chef qui viendra détruira la ville et le sanctuaire, et sa fin arrivera comme par une inondation; il est arrêté que les dévastations dureront jusqu’au terme de la guerre.
Il fera une solide alliance avec plusieurs pour une semaine, et durant la moitié de la semaine il fera cesser le sacrifice et l’offrande (Dabiel 9: 26-27)

Notez bien que de 27 à 31, il y a 4 ans. Jésus est  crucifié après 3 ans et demi de son ministère, donc au milieu de la 4ème année. 3 ans et demi= 3jours et demi prohétique, donc la moitié de la semaine. Dieu avait prévu donc que Jésus soit crucifié au mileu de la semaine prophétique comme le dit ce verset: Durant la moitié de la semaine il fera cesser le sacrifice et l’offrande. (celui qui devait faire cesser ce sacrifice et cette offrande est le peuple d’un chef comme le dit le verset, cela signifie l’armée romaine)

34: Martyre d’Étienne: Étienne fut le premier martyr mis à mort par les Juifs au nom de Jésus. Ce la marque la

fermeture de 70 semaines prophétiques allouées à la nation juives. Nous lisons:

Soixante-dix semaines ont été fixées sur ton peuple et sur ta ville sainte, pour faire cesser les transgressions et mettre fin aux péchés, pour expier l’iniquité et amener la justice éternelle, pour sceller la vision et le prophète, et pour oindre le Saint des saints.
Sache-le donc, et comprends! Depuis le moment où la parole a annoncé que Jérusalem sera rebâtie jusqu’à l’Oint, au Conducteur, il y a sept semaines et soixante-deux semaines, les places et les fossés seront rétablis, mais en des temps fâcheux.
Après les soixante-deux semaines, un Oint sera retranché, et il n’aura pas de successeur. Le peuple d’un chef qui viendra détruira la ville et le sanctuaire, et sa fin arrivera comme par une inondation; il est arrêté que les dévastations dureront jusqu’au terme de la guerre.
Il fera une solide alliance avec plusieurs pour une semaine, et durant la moitié de la semaine il fera cesser le sacrifice et l’offrande; le dévastateur commettra les choses les plus abominables, jusqu’à ce que la ruine et ce qui a été résolu fondent sur le dévastateur.  (Daniel 9: 24-27)

1844: Fin de 2300 jours de Daniel 8: 14

Et il me dit: Deux mille trois cents soirs et matins; puis le sanctuaire sera purifié(Daniel 8: 14)
Le réveil de 1844 marqua la fin des 2300 ans et le monde chrétien  fut divisée dès cet année en deux camps concernant la doctrine du retour de Jésus a_Ceux qui l’attendent sous la prétendue grâce sans se soucier de la loi de Dieu, et ont surtout honte d’observer le sabbat biblique, b_ Ceux qui l’attendent comme le recommande les Saintes Écritures dans l’Apocalypse 14:12:
C’est ici la persévérance des saints, qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus. 
Malgré tout, les prophéties nous montrent que le sanctuaire céleste devraient être purifié, cela marquant le début du jugement investigatitif: Car c’est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu (1Pierre 4: 17).

Aux remarquables facultés intellectuelles de William Miller; facultés fortifiées par la méditation et l’étude, s’ajoutait la sagesse d’en haut, à laquelle il puisait constamment. Sa valeur morale ne pouvait, que s’imposer à l’estime et au respect de tous ceux qui savaient apprécier la probité de sa vie et l’excellence de son caractère. Unissant la bonté et l’humilité chrétienne à la douceur, il était prévenant et affable envers chacun, prêt à écouter les opinions adverses et à en peser les arguments. Sans vivacité ni impatience, il soumettait toutes les théories et toutes les doctrines à l’épreuve de la Parole de Dieu, et son raisonnement sain, joint à une connaissance approfondie des Écritures, le rendait capable de réfuter l’erreur et de démasquer la fraude.Mais ce ne fut pas sans une violente opposition qu’il poursuivit sa tâche. Comme tous les, réformateurs religieux, il vit les vérités qu’il annonçait repoussées par les ministres populaires. Faute de pouvoir soutenir leurs positions par les Écritures, ils en appelaient aux doctrines des hommes et à la tradition des Pères. Alors que les prédicateurs du retour du Christ ne reconnaissaient comme seule autorité que « l’Écriture et l’Écriture seule », ils avaient recours au ridicule et à la moquerie, prodiguant leur temps, leur argent et leur énergie pour décrier des gens dont le seul crime était d’attendre avec joie le retour du Sauveur, de s’efforcer de vivre saintement et d’exhorter leur entourage à se préparer à la rencontre de leur Dieu.De grands efforts étaient tentés pour détourner l’attention du public de la question de l’avènement du Seigneur. On faisait passer pour un péché, pour une action répréhensible le fait d’étudier les prophéties relatives à la fin du monde, ne craignant pas de saper ainsi la foi en la Parole de Dieu. L’enseignement des prédicateurs populaires faisait des incrédules, et beaucoup de gens en prenaient occasion pour marcher selon leurs convoitises charnelles, résultat que les auteurs du mal mettaient sur le compte des adventistes. (Du latin adventus, arrivée.)Bien que Miller attirât des foules d’auditeurs intelligents et attentifs, son nom était rarement mentionné par la presse religieuse, sauf pour le tourner en dérision et mettre les lecteurs en garde contre lui. Enhardis par l’attitude des conducteurs religieux, les indifférents et les impies recouraient à des épithètes injurieuses et à de vulgaires quolibets pour attirer le mépris sur sa personne et sur son oeuvre. Ce vieillard à cheveux blancs, qui avait quitté une demeure confortable pour aller de ville en ville annoncer le fait solennel de la proximité du jugement, était dénoncé comme un fanatique, un menteur, un imposteur.

2010 et après: Les 2 blocs continueront à avancer parallèlement,

mais le Seigneur ne reconnait qu’une seule église, comme il a donné une seule vérité et non deux vérités.  Il y a soixante reines, quatre-vingts concubines, Et des jeunes filles sans nombre. Une seule est ma colombe, ma parfaite (Cantique des Cantiques 6: 8-9) Je vous ai fiancés à un seul époux, pour vous présenter à Christ comme une vierge pure (2Corinthiens 11: 2 ) Il ne nous est pas permis de juger et condamner qui que ce soit, mais l’heure va sonner ou la vérité triomphera de l’erreur.

Nous prions pour que chacun est chacune d’entre nous puisse comprendre que la grâce est une faveur imméritée, et que la grâce ne peut pas exister s’il n’y a pas de péché, et que le péché aussi n’existe pas si il n’y a pas de loi. Le Saint-Esprit me convainc que certains d’entre nous finiront par comprendre et rejetter les erreurs prêchées dans certaines églises. Mieux vaut la fin d’une chose que son commencement; mieux vaut un esprit patient qu’un esprit hautain (Ecclésiaste 7: 8). Au nom de Jésus. Amen.

Miburo Balthasar, p.

LAISSER VOS  COMMENTAIRES DANS LE PETIT RECTANGLE EN-BAS
 

Publié dans : ||le 28 mars, 2010 |Pas de Commentaires »

Laisser un commentaire

ni Ombre ni Lumière |
SALAFYA |
Le Blog de la Médit' |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Islam
| ANGULO - OVVERO UNA CASA DI...
| anneecalvin2009