ETUDE DU LIVRE DU PROPHÈTE DANIEL 6: 24-28

C’EST LUI QUI A DÉLIVRÉ DANIEL DE LA PUISSANCE DES LIONS (Daniel 6: 27)

Le roi ordonna que ces hommes qui avaient accusé Daniel fussent amenés et jetés dans la fosse aux lions, eux, leurs enfants et leurs femmes; et avant qu’ils fussent parvenus au fond de la fosse,ETUDE DU LIVRE DU PROPHÈTE DANIEL 6: 24-28 natur_und_tierpark_goldaules lions les saisirent et brisèrent tous leur os. 20995531_e5e03d596c_oAprès cela, le roi Darius écrivit à tous les peuples, à toutes les nations, aux hommes de toutes langues, qui habitaient sur toute la terre: Que la paix vous soit donnée avec abondance! J’ordonne que, dans toute l’étendue de mon royaume, on ait de la crainte et de la frayeur pour le Dieu de Daniel. Car il est le Dieu vivant, et il subsiste éternellement; son royaume ne sera jamais détruit, et sa domination durera jusqu’à la fin. C’est lui qui délivre et qui sauve, qui opère des signes et des prodiges dans les cieux et sur la terre. C’est lui qui a délivré Daniel de la puissance des lions. Daniel prospéra sous le règne de Darius, et sous le règne de Cyrus, le Perse (Daniel 6: 24-28).

Lors de notre dernière étude, je vous ai dit que le roi Darius acceptait mal cette condamnation de Daniel mais, malheureusement, il était lié à la tradition des Mèdes et des Perses qui stipule que leurs lois sont irrévocables. Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein (Romains 8: 28).scan0034 Et voilà, la condamnation de Daniel a été l’occasion de la conversion du roi Darius et la propagation de l’Évangile du salut dans tout son royaume. Nous avons vu également que la condamnation de Daniel, sa mise dans la fosse aux lions, et sa délivrance sont une figure de la passion, la mort et la résurrection de Jésus-Christ. Le roi ordonna que ces hommes qui avaient accusé Daniel fussent amenés et jetés dans la fosse aux lions, eux, leurs enfants et leurs femmes; et avant qu’ils fussent parvenus au fond de la fosse, les lions les saisirent et brisèrent tous leur os. Après cela, le roi Darius écrivit à tous les peuples, à toutes les nations, aux hommes de toutes langues, qui habitaient sur toute la terre: Que la paix vous soit donnée avec abondance! J’ordonne que, dans toute l’étendue de mon royaume, on ait de la crainte et de la frayeur pour le Dieu de Daniel. Car il est le Dieu vivant, et il subsiste éternellement; son royaume ne sera jamais détruit, et sa domination durera jusqu’à la fin. C’est lui qui délivre et qui sauve, qui opère des signes et des prodiges dans les cieux et sur la terre. C’est lui qui a délivré Daniel de la puissance des lions. (Daniel 6: 24-27). Ceci aussi est une figure de ce qui se passera lors de la première résurrection. Car tu ne livreras pas mon âme au séjour des morts, Tu ne permettras pas que ton bien-aimé voie la corruption (Psaume 16:10). jesus_resurrectionCette promesse concernait le Christ dans le tombeau, et elle s’applique à tout le peuple de Dieu. Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement (1Thessaloniciens 4: 16). Car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec Christ en Dieu. Quand Christ, votre vie, paraîtra, alors vous paraîtrez aussi avec lui dans la gloire (Colossiens 3: 3-4). Les autres morts ne revinrent point à la vie jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis. C’est la première résurrection.
Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans (Apocalypse 20: 5-6).

Voilà qu’il y a de bonnes raisons de garder notre foi en Jésus-Christ. C’est ce même Dieu qui a fermé la gueule des lions qui nous délivrera de tout les pièges du mal. Même s’il s’agit de mourir, il ne sortira de la poussière et nous verrons sa face en ce beau matin de la résurrection et nous nous réjouirons en sa présence.
Pour moi, dans mon innocence, je verrai ta face ; Dès le réveil, je me rassasierai de ton image (Psaume 17: 15).
Le roi ordonna que ces hommes qui avaient accusé Daniel fussent amenés et jetés dans la fosse aux lions, eux, leurs enfants et leurs femmes; et avant qu’ils fussent parvenus au fond de la fosse, les lions les saisirent et brisèrent tous leur os (Daniel 6: 24). Nous aimerions intercéder auprès du saint trône de la grâce pour qu’aucun de nos ennemis ne périsse au jour du jugement, mais que tous parviennent à la repentance. C’est ce qui a marqué aussi la vie du prophète Daniel à l’égard de ses ennemis. Et Daniel se rendit vers le roi, et le pria de lui accorder du temps pour donner au roi l’explication. Ensuite Daniel alla dans sa maison, et il instruisit de cette affaire Hanania, Mischaël et Azaria, ses compagnons, les engageant à implorer la miséricorde du Dieu des cieux, afin qu’on ne fît pas périr Daniel et ses compagnons avec le reste des sages de Babylone (Daniel 2: 16-18).

Si le monde continue à tenir la tête dure devant tous les signes qui accompagnent sa parole et tous les miracles qui se dégagent de la création de Dieu, il périra.  Éternel, répands tes bienfaits sur les bons Et sur ceux dont le coeur est droit! Mais ceux qui s’engagent dans des voies détournées, Que l’Éternel les détruise avec ceux qui font le mal! (Psaume 125: 4-5)

Dans le texte d’aujourd’hui, il est dit que Le roi ordonna que ces hommes qui avaient accusé Daniel fussent amenés et jetés dans la fosse aux lions, eux, leurs enfants et leurs femmes (Daniel 6: 24). Pourquoi donc eux, avec leurs femmes et leurs enfants? Si on considère les droits modernes à la vie, on pourrait dire que les enfants et leurs mères étaient innocents dans cette affaire. Mais, ceci est un avertissement pour les hommes qui dirigent leur maison d’une façon toute différente de la volonté de Dieu. Il est vrai que la Bible dit  qu’ on ne fera point mourir les pères pour les enfants, et l’on ne fera point mourir les enfants pour les pères; on fera mourir chacun pour son péché (Deutéronome 24: 16). Mais, cette loi était conditionnelle, elle concernait les parents qui ne partagent pas les points de vues avec leurs enfants,parents_enfants ou les hommes ayant des point de vue différents de leurs femmes. Ainsi, Dieu lui -même a condamné à mort le fils que Schelomith avait eu avec un Égyptien, car le fils avait blasphémé contre le nom de l’Éternel, mais sa mère n’a pas été touchée par la condamnation. Il est écrit: L’Éternel parla à Moïse, et dit: Fais sortir du camp le blasphémateur; tous ceux qui l’ont entendu poseront leurs mains sur sa tête, et toute l’assemblée le lapidera (Lévitique 24: 13-14). Lorsqu’il y a un parent qui a la foi un Dieu, il devient la bénédiction pour son conjoint et pour ses enfants. Car le mari non-croyant est sanctifié par la femme, et la femme non-croyante est sanctifiée par le frère; autrement, vos enfants seraient impurs, tandis que maintenant ils sont saints (1Corinthiens 7: 14). Ici, il s’agit d’un non croyant qui n’a pas encore compris et choisi.
Mais si ni le père ni la mère ne croit en la parole après l’avoir entendue, Dieu dit:  je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent (Exode 20: 5). Voilà pourquoi les femmes et les enfants des ennemis de Daniel furent détruits avec ces hommes-là. 

 Daniel prospéra sous le règne de Darius, et sous le règne de Cyrus, le Perse (Daniel 6: 28). La prospérité de Daniel après sa sortie de la fosse aux lions est une autre figure de ce que nous serons après la première resurrection. Il est écrit: femme-priereHeureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans (Apocalypse 20: 6). Lors de cette première résurrection nous verrons aussi Daniel et nous nous réjouirons ensemble sur les source du salut. Tu diras en ce jour-là: Je te loue, ô Éternel! Car tu as été irrité contre moi, Ta colère s’est apaisée, et tu m’as consolé. Voici, Dieu est ma délivrance, Je serai plein de confiance, et je ne craindrai rien; Car l’Éternel, l’Éternel est ma force et le sujet de mes louanges; C’est lui qui m’a sauvé. Vous puiserez de l’eau avec joie Aux sources du salut, Et vous direz en ce jour-là: Louez l’Éternel, invoquez son nom, Publiez ses oeuvres parmi les peuples, Rappelez la grandeur de son nom! Célébrez l’Éternel, car il a fait des choses magnifiques: Qu’elles soient connues par toute la terre!  (Ésaïe 12: 1-5)

Publié dans : ||le 21 février, 2011 |Pas de Commentaires »

Laisser un commentaire

ni Ombre ni Lumière |
SALAFYA |
Le Blog de la Médit' |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Islam
| ANGULO - OVVERO UNA CASA DI...
| anneecalvin2009