ÉTUDE BIBLIQUE SUR JÉRÉMIE 33: 20-22

 ÉTUDE BIBLIQUE SUR JÉRÉMIE 30: 20-22

Ainsi parle l’Éternel: Si vous pouvez rompre mon alliance avec le jour Et mon alliance avec la nuit, En sorte que le jour et la nuit ne soient plus en leur temps, Alors aussi mon alliance sera rompue avec David, mon serviteur, En sorte qu’il n’aura point de fils régnant sur son trône, Et mon alliance avec les Lévites, les sacrificateurs, qui font mon service. De même qu’on ne peut compter l’armée des cieux, Ni mesurer le sable de la mer, De même je multiplierai la postérité de David, mon serviteur, Et les Lévites qui font mon service.

Ce texte met au défi ceux qui contestent l’existence de Dieu, les églises qui contestent l’observation des commandements de Dieu, et tous ceux qui enseignent que la loi a changé. Ainsi le verset 20 nous dit: Ainsi parle l’Éternel: Si vous pouvez rompre mon alliance avec le jour Et mon alliance avec la nuit, En sorte que le jour et la nuit ne soient plus en leur temps…. Quelle est l’alliance de l’Éternel avec le jour et la nuit? Nous la trouvons bien détaillée dans le livre de la Genèse: Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le premier jour. Dieu dit: Qu’il y ait des luminaires dans l’étendue du ciel, pour séparer le jour d’avec la nuit; que ce soient des signes pour marquer les époques, les jours et les années;  et qu’ils servent de luminaires dans l’étendue du ciel, pour éclairer la terre. Et cela fut ainsi.  Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour présider au jour, et le plus petit luminaire pour présider à la nuit; il fit aussi les étoiles.  Dieu les plaça dans l’étendue du ciel, pour éclairer la terre,  pour présider au jour et à la nuit, et pour séparer la lumière d’avec les ténèbres. Dieu vit que cela était bon.  Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le quatrième jour.  Ainsi furent achevés les cieux et la terre, et toute leur armée.  Dieu acheva au septième jour son oeuvre, qu’il avait faite: et il se reposa au septième jour de toute son oeuvre, qu’il avait faite.  Dieu bénit le septième jour, et il le sanctifia, parce qu’en ce jour il se reposa de toute son oeuvre qu’il avait créée en la faisant.(Genèse 1:5, 14-19; 2; 1-30). L’homme n‘a et n’aura pas le pouvoir de remplacer le jour par la nuit ou remplacer la nuit par le jour

Le verset 21 nous parle d’une alliance aussi inviolable que Dieu a fait avec David et celle avec les Lévites. Quelle est cette alliance que l’Éternel fit avec David? La voici bien résumée dans le psaume 89: Alors tu parlas dans une vision à ton bien-aimé, Et tu dis: J’ai prêté mon secours à un héros, J’ai élevé du milieu du peuple un jeune homme;  J’ai trouvé David, mon serviteur, Je l’ai oint de mon huile sainte.  Ma main le soutiendra, Et mon bras le fortifiera.  L’ennemi ne le surprendra pas, Et le méchant ne l’opprimera point;  J’écraserai devant lui ses adversaires, Et je frapperai ceux qui le haïssent.  Ma fidélité et ma bonté seront avec lui, Et sa force s’élèvera par mon nom.  Je mettrai sa main sur la mer, Et sa droite sur les fleuves. Lui, il m’invoquera: Tu es mon père, Mon Dieu et le rocher de mon salut!  Et moi, je ferai de lui le premier-né, Le plus élevé des rois de la terre.  Je lui conserverai toujours ma bonté, Et mon alliance lui sera fidèle; Je rendrai sa postérité éternelle, Et son trône comme les jours des cieux.  Si ses fils abandonnent ma loi Et ne marchent pas selon ses ordonnances, S’ils violent mes préceptes Et n’observent pas mes commandements,  Je punirai de la verge leurs transgressions, Et par des coups leurs iniquités; Mais je ne lui retirerai point ma bonté Et je ne trahirai pas ma fidélité,  Je ne violerai point mon alliance Et je ne changerai pas ce qui est sorti de mes lèvres.  J’ai juré une fois par ma sainteté: Mentirai-je à David?  Sa postérité subsistera toujours; Son trône sera devant moi comme le soleil,  Comme la lune il aura une éternelle durée. Le témoin qui est dans le ciel est fidèle(Psaume 89: 20-38)

Nous venons de voir deux alliances inviolables, et maintenant voyons celle de l’Éternel avec les Lévites:

Maintenant, à vous cet ordre, sacrificateurs! Si vous n’écoutez pas, si vous ne prenez pas à coeur De donner gloire à mon nom, dit l’Éternel des armées, J’enverrai parmi vous la malédiction, et je maudirai vos bénédictions; Oui, je les maudirai, parce que vous ne l’avez pas à coeur. Voici, je détruirai vos semences, Et je vous jetterai des excréments au visage, Les excréments des victimes que vous sacrifiez, Et on vous emportera avec eux.

Vous saurez alors que je vous ai adressé cet ordre, Afin que mon alliance avec Lévi subsiste, Dit l’Éternel des armées. Mon alliance avec lui était une alliance de vie et de paix, Ce que je lui accordai pour qu’il me craignit; Et il a eu pour moi de la crainte, Il a tremblé devant mon nom. La loi de la vérité était dans sa bouche, Et l’iniquité ne s’est point trouvée sur ses lèvres; Il a marché avec moi dans la paix et dans la droiture, Et il a détourné du mal beaucoup d’hommes. Car les lèvres du sacrificateur doivent garder la science, Et c’est à sa bouche qu’on demande la loi, Parce qu’il est un envoyé de l’Éternel des armées. Mais vous, vous vous êtes écartés de la voie, Vous avez fait de la loi une occasion de chute pour plusieurs, Vous avez violé l’alliance de Lévi, Dit l’Éternel des armées. Et moi, je vous rendrai méprisables et vils Aux yeux de tout le peuple, Parce que vous n’avez pas gardé mes voies, Et que vous avez égard à l’apparence des personnes Quand vous interprétez la loi.

 

Cette alliance de l’Éternel avec Lévi fit la ligne de conduite de ses descendants, les prêtres. Ils avaient le ministère d’exhorter le peuple d’Israël à ne pas désobéir aux commandements de Dieu, pour garder la prospérité que Dieu leur accordât. Nombreux de sacrificateurs firent victimes de leur vocation, car il y a eu beaucoup de rebelles en Israël, même parmi les sacrificateurs. Le prophète Zacharie, fils de Jehojada le sacrificateur  en fut un. (voir 2Chroniques 24: 20-22 et Matthieu 23: 35).

C’est dans cette alliance où nous lisons le vrai rôle des commandements de Dieu. C’est pour détourner du mal de beaucoup de personnes. Nos églises évangéliques commettent une erreur monumentale en interprétant ce texte:

En effet, si la première alliance avait été sans défaut, il n’aurait pas été question de la remplacer par une seconde. Car c’est avec l’expression d’un blâme que le Seigneur dit à Israël: Voici, les jours viennent, dit le Seigneur, Où je ferai avec la maison d’Israël et la maison de Juda Une alliance nouvelle, Non comme l’alliance que je traitai avec leurs pères, Le jour où je les saisis par la main Pour les faire sortir du pays d’Égypte; Car ils n’ont pas persévéré dans mon alliance, Et moi aussi je ne me suis pas soucié d’eux, dit le Seigneur. Mais voici l’alliance que je ferai avec la maison d’Israël, Après ces jours-là, dit le Seigneur: Je mettrai mes lois dans leur esprit, Je les écrirai dans leur coeur; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple. Aucun n’enseignera plus son concitoyen, Ni aucun son frère, en disant: Connais le Seigneur! Car tous me connaîtront, Depuis le plus petit jusqu’au plus grand d’entre eux; Parce que je pardonnerai leurs iniquités, Et que je ne me souviendrai plus de leurs péchés. En disant: une alliance nouvelle, il a déclaré la première ancienne; or, ce qui est ancien, ce qui a vieilli, est près de disparaître.

Le défaut de la première alliance ne consiste pas dans l’orthographe ou les erreurs gramaticales du texte. Il s’agît seulement d’une alliance qu’on contemplait sur les deux Tables de pierres, mais qui n’était pas écrite dans les coeurs des enfants d’Israël. Ce n’est pas une loi qui change, mais elle  est trancsrite dans le coeurs au lieu de rester gravée sur la pierre. C’est une alliance nouvelle qui engage chaque fils et fille de Dieu, dans une nouvelle sacrificature, sans tenir compte de la nation d’origine, la tribu, l’âge, le sexe ou autres. Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière (1Pierre 2:9)  Il n’y a plus ni Juif ni Grec, il n’y a plus ni esclave ni libre, il n’y a plus ni homme ni femme; car tous vous êtes un en Jésus Christ(Galates 3: 28). Le conflit qui règne entre les Églises qui observent les 10 commandements de Dieu, incluant le sabbat du 4ème commandement, démontre que le monde chrétien comprend deux postérités, issues de deux femmes différentes. Une postérité est décrite comme faisant face à un dragon et impliquée dans une guerre contre ce dernier: Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s’en alla faire la guerre au restes de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus (Apocalypse 12: 17). Une autre postérité est décrite comme issue d’une femme impudique nommée Babylone: Cette femme était vêtue de pourpre et d’écarlate, et parée d’or, de pierres précieuses et de perles. Elle tenait dans sa main une coupe d’or, remplie d’abominations et des impuretés de sa prostitution. Sur son front était écrit un nom, un mystère: Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre. Et je vis cette femme ivre du sang des saints et du sang des témoins de Jésus. Et, en la voyant, je fus saisi d’un grand étonnement (Apocalypse 17: 4-6). L’apôtre Jean, l’auteur du livre de l’Apocalypse fut étonné. Cet étonnement est prophétique. Cela veut dire que beaucoup de gens seront étonnés de voir que la grâce qu’ils espéraient n’était pas la vraie grâce, mais un mensonge qui leur est inculqué par leurs docteurs. Dans l’Ancien comme dans le Nouveau Testaments, il n’y a pas de grâce déstinée aux transgresseurs endurcis de la loi ; elle est accordée aux repentants. Nos pasteurs et nos prêtres sont loin de changer, car le jour du Soleil (Sunday) leur apportent gloire, popularité et richesse. Oui, c’est étonnnant, car, apparemment, la prédication de la Croix dans les assemblées du dimanche semble convaincant et puissante, mais la parole de Dieu les poursuit avec grand  cri: Car quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous. En effet, celui qui a dit: Tu ne commettras point d’adultère, a dit aussi: Tu ne tueras point. Or, si tu ne commets point d’adultère, mais que tu commettes un meurtre, tu deviens transgresseur de la loi (Jacques 2: 10-11).

 

Dans le texte qui nous intéresse_Jérémie 33: 20-22_, le verset 22 dit: De même qu’on ne peut compter l’armée des cieux, ni mesurer le sable de la mer, de même je multiplierai la postérité de David, mon serviteur, et les Lévites qui font mon service (Jérémie 33: 22). Ceci encourage les prédicateurs à faire leur travail, exactement comme le faisaient les bons sacrificateurs. Il est vrai que nous n’invitons pas le peuple à égorger leurs brebis et leurs vaches pour expier leur péchés, car Christ, notre Pâque, a été immolé (1Corinthiens 5: 7). Un nouvel ordre nous est donné en Jésus-Christ: Il faut que tu prophétises de nouveau sur beaucoup de peuples, de nations, de langues, et de rois (Apocalypse 10:11). C’est encore encourageant, car nous savons que notre Dieu ne peut pas nous tromper, Il multipliera donc la postérité de David, c’est-à -dire ceux qui croit en Jésus, fils de David (Matthieu 21:9, Romains 9: 5). Ce sera une grande foule qui sera sauvé par cet Évangile, comme il est écrit: Après cela, je regardai, et voici, il y avait une grande foule, que personne ne pouvait compter, de toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue. Ils se tenaient devant le trône et devant l’agneau, revêtus de robes blanches, et des palmes dans leurs mains (Apocalypse 7: 9).

Seulement, pour y parvenir, restons branchés en Jésus-Christ, lui qui est la Voie,  Vérité et la Vie. Gardons aussi une amitié avec lui pour avoir toutes les révélations utiles pour notre travail missionnaire dans ce monde: Si vous m’aimez, gardez mes commandements (Jean 14: 15). Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, de même que j’ai gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour. Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande (Jean 15: 10, 14). C’est ici la persévérance des saints, qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus (Apocalypse 14: 12).

Peut-être que vous êtes surpris ou surprise par cet enseignement, mais il n’y a pas deux vérités. Les doctrines religieuses et les dogmes ne peuvent en aucun cas remplacer les Saintes Écritures. Au nom de Jésus, amen.

Miburo Balthasar

labiblepriere@yahoo.fr

_____________________________________________________

Nous avons des assemblées bibliques isolés en Afrique qui ont besoin des lieux de prière. Vous pouvez faire un sacrifice de prier pour cette oeuvre de Dieu et contribuer  pour faciliter la vie de vos frères et soeurs en Jésus-Christ. Si cela vous touche, envoyez un e. mail à labiblepriere@yahoo.fr. Et que Dieu vous bénisse!

______________________________________________________

 

 

Publié dans : ||le 21 mai, 2010 |Pas de Commentaires »

Laisser un commentaire

ni Ombre ni Lumière |
SALAFYA |
Le Blog de la Médit' |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Islam
| ANGULO - OVVERO UNA CASA DI...
| anneecalvin2009